Cercle des Artisans
Construction - Rénovation à Dax
 
Cercle des Artisans, construction - Rénovation à Dax

Nos conseils

Les conseils du Cercle des Artisans

Isolation des combles

L'isolation des combles aménagés par l'extérieur est un excellent moyen d'obtenir une meilleure inertie thermique.

Isoler vos combles aménagés par l’extérieur permettra de conserver l’intégralité des volumes intérieurs sans rien dénaturer. de plus vos combles seront protégées des variations climatique extérieur ce qui permettra d’économiser sur votre facture énergétique et de faire de réelles économies.

Refaire sa salle de bain

Une douche à l’italienne est-elle une bonne idée ?

Bien sûr, la douche à l’italienne, c'est le must de la salle de bains du moment ! C'est chic, c'est aéré... Mais est-il possible d'en intégrer une dans votre salle de bains ? En effet, sous ses airs de grande simplicité esthétique se cachent quelques difficultés techniques : il faudra en effet vérifier qu'il est possible d'encastrer tout le système (receveur, évacuation, etc.) dans votre plancher. La véritable douche à l'italienne est de plain pied ; en étage, vos possibilités de creuser seront dont réduites. Néanmoins, si vous tenez vraiment à votre douche italienne, vous pourrez toujours rehausser le sol de votre salle de bains - moyennant gros travaux ! - ou surélever la douche sur une marche - adieu plain pied.
Autre alternative - plus simple et moins coûteuse : les receveurs de douche extra-plat, l'esthétique de la douche à l'italienne sans la complexité de pose du carrelage.

Rénover un escalier

Rénover un escalier
Soumis à rude épreuve, l’escalier mérite parfois une bonne remise en état. Bien décrassé, poncé puis vitrifié, votre escalier va retrouver une nouvelle jeunesse.
 

  • Un escalier droit ou quart tournant se recoupe toujours par le bas. La première marche, dite marche basse, est la seule marche prévue pour être modifiée, c’est la seule marche qui peut être moins haute ou plus haute que les autres. Les autres marches doivent être de hauteurs identiques. Cela répond à une exigence neurologique : notre cerveau intègre que la première marche peut être d’une hauteur différente, dès que l’on monte, les autres marches doivent être de hauteur identique afin que notre cerveau intègre cette hauteur, ceci nous évite de « rater une marche », de déraper.
  • Lorsqu’on installe un escalier, deux facteurs indépendants de l’escalier sont à prendre en compte pour ne pas que votre escalier grince par la suite : la température habituelle de la pièce et l’hygrométrie de celle-ci (taux d’humidité). La température de la pièce doit être au maximum constante. Le taux d’humidité idéal est compris entre 40 et 60 %. Vérifiez également le bon niveau de serrage de tous vos points de fixation. Dans le cas où toutes les bonnes conditions sont réunies (température constante dans la pièce, taux d’humidité entre 40 et 60 %, fixations bien serrées) ; Le grincement ne peut provenir que de l’escalier lui-même.

Pollution intérieure

AU FIL DE L'AIR RESPIRER / SOUFFLER

 

Cas pratique :

Nous passons 80% de notre temps en espace clos ou semi-clos, que cela soit dans les logements, lieux de travail, écoles, espaces de loisirs, commerces, transports, etc. L'air que nous respirons peut avoir des effets sur le confort et la santé, depuis la simple gêne (odeurs, irritation des yeux et de la peau) jusqu'à l'aggravation ou le développement de pathologies comme les allergies respiratoires.

Qui est touché?

La question de la qualité de l'air intérieur est une préoccupation majeure de santé publique, car l'ensemble de la population est concerné, et plus particulièrement les personnes sensibles et fragiles (enfants, personnes âgées ou immunodéprimées, malades pulmonaires chroniques).

Les effets :

Néanmoins, Les effets de la pollution intérieure sur la santé ne sont que partiellement connus : les liens entre l'exposition aux polluants et le développement d'une maladie ou d'un symptôme n'ont en effet pas encore été suffisamment étudiés.

Afin d'améliorer la connaissance des polluants présents dans l'air intérieur et d'apporter aux pouvoirs publics les éléments nécessaires à l'évaluation et à la gestion des risques, a été créé, en 2001, un Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI).

Les origines :

Les sources de pollution de l'air intérieur sont multiples : l'air extérieur, certains matériaux de construction, les appareils à combustion, les équipements, l'ameublement, les produits d'entretien et de bricolage, l'activité humaine (cuisine, etc.), le mode de vie des occupants (tabagisme, aération insuffisantes, etc.), les biocontaminants (poussière de maison, allergènes des acariens et du chat), etc.

Les polluants de l'air intérieur sont nombreux. Il peuvent notamment être de nature chimique, physique ou biologique.

Quelle solution :

Notre société vous propose un produit sans trop de frais afin de voir disparaitre une important partie de ces polluants. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter.

Pour vous éviter une attente trop longue, nous vous donnons une piste, tous ce joue dans le plafond.

La RT2012 en quelques points

LA RT2012 EN QUELQUES POINTS

  • Traitement des ponts thermiques : la chasse aux ponts thermiques avait commencé avec la RT 2005; elle continue avec une limitation globale des ponts thermiques.
  • Traitement de l'étanchéité à l'air avec une exigence de perméabilité à l'air du même niveau que celui du label BBC Effinergie : 0.6 m3/(h.m²) en maison individuelle, 1 m3/(h.m²) en collectif.
  • Surface minimale des baies vitrées : pour le résidentiel, la surface des baies devra être supérieure à 1/6e de la surface habitable. L'éclairage naturel sera donc privilégié.
  • Exceptions en application depuis le 1er janvier 2015 : pour les bâtiments étroits dont la surface de façade disponible est inférieure à la moitié de la surface habitable et les bâtiments ou la surface habitable moyenne des logements est inférieures à 25 m², la surface totale des baies, mesurée en tableau, devra être supérieure ou égale à 1/3 de la surface de façade disponible. Il est précisé aussi que la règle des 1/6 ne s'applique plus si elle entre en contradiction avec les dispositions des secteurs sauvegardés, zones de protection du patrimoine architectural ou urbain ...
  • Recours obligatoires à des énergies renouvelables pour la production d'eau chaude sanitaire en maison individuelle (PAC/chaudière/Thermodynamique/Chauffe eau solaire...).
  • Mesure ou estimation d'énergie pour les principaux usages des occupants en logement (appelé DPE)

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par Habitatpresto

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.